La percée kaizen

La percée kaizen

Publié le 22 juin 2022

Qu'est ce qu'une percée Kaizen ?

Le mot Kaizen est constitué de deux parties :


Kai = changement


Zen = meilleur

C’est le changement pour le meilleur

Une méthodologie efficace

La percée Kaizen est une méthodologie reposant sur une équipe pluridisciplinaire afin de mettre en œuvre des améliorations rapides et pérennes, à partir d’objectifs clairs.
La percée Kaizen est :

  • Orientée action
  • La créativité d’abord
  • Des résultats partagés
  • Promouvoir le FAIRE ENSEMBLE (Esprit d’équipe, apprendre par l’expérience et surmonter les réticences)

Les principes

  • Éliminer systématiquement les gaspillages qui n’apportent aucune valeur ajoutée,
  • Chantiers devant être partagés par l’ensemble des opérateurs,
    Chantiers animés par l’encadrement direct,
  • Chantiers soutenus par la direction et les services fonctionnels,
  • Chantiers soigneusement préparés, d’une durée très concentrée pour favoriser l’engagement maximum et minimiser les perturbations

Dans le but de :
Obtenir du progrès « vite-fort-ensemble »
Fédérer et faire adhérer au changement permanent
Permettre le développement rapide de l’intelligence collective et du changement de culture

Une mise en oeuvre rapide

Le point fort d’une percée c’est sa rapidité de mise en œuvre, comparée à une méthodologie classique qui prendra beaucoup plus de temps, à cause des différents aléas que nous pouvons rencontrés en entreprise :

Image

Le déroulement

Elle se déroule selon les 5 étapes du DMAIC :

D

Définir la cible du chantier

M

Mesurer le processus à modifier

A

Analyser les mesures et identifier les leviers

I

Innover le procédé et passer à l'action

C

Mise sous contrôle du processus

Les clés de la réussite

Basées sur 3 évènements :

Préparation «pré événement»
(3-5 jours, équipe à temps partiel ~10 %)

Événement Kaizen !
(3-5 jours, équipe à temps plein = 100 %)

Suivi de l’événement
(20-30 jours, équipe à temps partiel ~10-25 %)

Pour résumer

La percée Kaizen se résume par un engagement fort et affiché de la Direction, un chef de projet à plein temps, le respect strict de la méthode, un suivi hebdomadaire de l’avancement des actions à 30 jours et une importance primordiale de la communication.

Ainsi la percée Kaizen permet de tendre vers l'Excellence Opérationnelle !

L’impact des confinements : une stratégie de supply chain

L’impact des confinements : une stratégie de supply chain

Publié le 04 mai 2022

Les conséquences

Le confinement des habitants de Shanghai, a eu des conséquences aussi inattendues qu’inquiétantes pour les habitants sur place.
En effet, le nombre de cargos et vraquiers bloqués devant le port est impressionnant et commence à entraîner des conséquences sur l’ensemble du commerce mondial.

LE SCHÉMA DU JEAN'S

Cela doit nous inciter à réfléchir encore plus à nos modes d’approvisionnement.
L’exemple classique utilisé est le cycle du coton pour créer une paire de Jean’s.
Combien de kilomètres sont réalisés pour faire une économie de quelques centimes d’euros ? 60000 km…

La solution classique

Mais l’allongement des distances des transports n’est qu’un facteur d’amplification des fluctuations de la Supply Chain. Les opportunités pour qu’un problème survienne sont forcément beaucoup plus importantes. Et nous ne sommes plus dans un fonctionnement Justin Time.
La solution classique pour faire face à ces fluctuations est de mettre en place des stocks. Les délais étant très longs, ce stock sera forcément important, et adieu les économies désirées à l’origine de ces déplacements importants. Mais on doit prendre en compte dans ces dimensionnements la survenue possible d’une pandémie.
On peut chercher à diluer les risques en faisant des livraisons fréquentes, avoir 1 container sur 10 cargos différents, plutôt que 10 containers sur 1 seul cargo. Comme cela, si pas de chance, notre cargo coule, nous n’aurons perdu que 10% de la marchandise.

Pas assez efficace

Néanmoins, nous sommes encore loin d’une solution Lean et agile. En effet, ces distances importantes, et donc ces temps de transferts et des quantités importants, impliquent une inertie très importante.Toute modification apportée au produit pourrait prendre des mois, et entrainer des coûts de reprise et de retouches, voire de rebuts importants.
Bien évidemment, en réalisant une VSM globale, ces défauts seront mis en évidence, et la solution sera de mettre en place des chaînes d’approvisionnement courtes. Cela permettra d’être plus robuste face aux perturbations mondiales.

Article supply chain

La supply chain

Toyota essaie d’avoir de nombreux fournisseurs à proximité des usines d’assemblage final. La plupart des fournisseurs japonais sont à moins de trois heures de route de Toyota City. Toyota produit un grand nombre de ses moteurs de voiture pour les usines américaines aux États-Unis. Les économies que l’on pensait réaliser en mondialisant notre Supply Chain, seront largement compensées par la suppression des retards et fluctuations engendrées parce mode d’approvisionnement relocalisé.

Relocalisons notre production, et en plus ce sera aussi bon pour nos emplois et pour l’environnement.

Apihop formation première plateforme européenne multilingue

Api'Hop Formation :

Première plateforme européenne multilingue e-learning en Lean et 6-Sigma

12 novembre 2020

Cet organisme de formation de Ovale Performance et de Swiss Team Performance, cabinets de conseil et de formation respectivement français et suisse, propose la première plateforme multilingue européenne dans le domaine du e-learning Lean et 6-Sigma.
Datadocké, en cours de certification Qualiopi, Api'Hop Formation a déjà accompagné plus de 1500 personnes depuis 2016 sur l'Europe et l'Afrique.
Entretien avec Emmanuel Delmas, Consultant Associé.

 

Pourquoi avoir créé une plate-forme en ligne pour dispenser vos formations ?
Emmanuel Delmas :
Cela présente des avantages pour l'apprenant qui dispose d'une flexibilité dans son apprentissage, d'une parfaite autonomie et est acteur de sa formation. Également pour l'entreprise qui peut ainsi dispenser du savoir en masse et donc accélérer le progrès en interne tout en diminuant les coûts (frais de déplacement…). Dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19, ce choix s'avère d'autant plus opportun.

Comment se décline votre offre de e-learning ?
Emmanuel Delmas :
Nous abordons deux thématiques : le Lean, pour améliorer tout ce qui est lié à la productivité, et le 6-Sigma, pour améliorer tout ce qui est lié à la qualité. Dans ces deux domaines, nous avons développé des cours sur trois niveaux de connaissance des outils (Yellow Belt, Green Belt et Black Belt), en conformité avec la norme française NFX 06-091. Ainsi nos apprenants peuvent obtenir une certification de connaissances et de compétences auprès de l'UL6S, ex Université Lean 6 Sigma, 1er et seul organisme indépendant européen de certification en Lean Six Sigma.
Pour enrichir cette offre, nous avons développé des « parcours métiers » afin d'améliorer l'adéquation des compétences au poste de travail. Notre e-learning peut également être complété par des classes virtuelles, avec un animateur expert dans son domaine, pour aller plus loin sur certains sujets et créer une communauté entre apprenants, lesquels peuvent échanger sur les problématiques qu'ils rencontrent.

Vous dites qu'il ne faut pas confondre e-learning et classe virtuelle, comme le font certains organismes...
Emmanuel Delmas :
Effectivement, en e-learning, les participants peuvent se rendre sur la plate-forme à volonté, 24/24h et 7j/7. De même, nous avons constaté sur le marché que l'offre de e-learning était souvent la refonte d'un support de formation en présentiel. Au contraire, nous avons tout revu pour concevoir un produit ludique et interactif. Ludique grâce à des mises en situation de l'apprenant au sein d'une entreprise, avec à chaque fois une problématique à résoudre qu'il faut associer avec le bon outil. Interactif car l'apprenant est systématiquement sollicité via des jeux, des quiz, des exercices pratiques.

Quels sont les autres atouts de cette offre ?
Emmanuel Delmas :
Elle s'adresse à tous les collaborateurs d'une entreprise, de l'opérateur sur une machine au Directeur Général, en passant par le personnel administratif ou de bureau et l’encadrement. Nous estimons en effet que, lorsque l'on maîtrise un sujet, on doit savoir l'expliquer à un apprenant quel que soit son niveau de connaissance ou de hiérarchie. Et comme l'on apprend bien que dans sa langue maternelle, nous avons développé tous nos cours en français, anglais, allemand, espagnol, portugais et italien. Notre plate-forme est ainsi la première multilingue européenne dans le domaine du e-learning Lean et 6-Sigma.
Enfin nous nous assurons du suivi de l'acquisition des compétences par des QCM réguliers et une constante autoévaluation de l'apprenant que nous contrôlons en ligne.

Vous obtenez ainsi un pourcentage de 92 % de clients très satisfaits...
Emmanuel Delmas :
Assurément ainsi qu'un de taux de réussite de 88 % à la certification des connaissances. Nos clients sont des particuliers comme des entreprises, de la PME au grand groupe international, notamment de grandes entreprises horlogères et du luxe suisses. Donc une clientèle à haut niveau d'exigence. Après l'Europe et l'Afrique, à présent que notre e-learning est décliné en anglais, nous envisageons un développement sur l'Amérique du Nord.

Retrouvez nos formations sur Api'Hop Formation !

Pourquoi une démarche d’Excellence Opérationnelle

Pourquoi une démarche d’Excellence Opérationnelle

Publié le 06 mars 2020

Pourquoi une démarche d’Excellence Opérationnelle

Une démarche pour devenir, être reconnue et classé parmi les meilleurs de votre profession dans toutes les activités de votre chaine des valeurs.

Pour améliorer vos performances plus vite que la concurrence.

En vous appuyant sur des équipes mobilisées et motivées autour de managers-leaders engagés.

Le contexte et les enjeux de la démarche

  • TRANSVERSALITE, RESPONSABILITE et AUTONOMIE
    Accélérer le décloisonnement des équipes et renforcer les synergies en installant un système efficace de management de la performance et des résultats, à tous les niveaux et dans tous les services
  • EXCELLENCE EN PRODUCTION et METHODOLOGIES LEAN MANUFACTURING
    Optimiser les processus de fabrication et le fonctionnement des services supports à la production (maintenance, supply et qualité), pour réduire les coûts et atteindre un niveau de compétitivité d’excellence
  • FLUIDITE et LEAN SUPPLY
    Piloter sans rupture ni surstock et de façon synchronisée et fluide, les ressources (Hommes, Matières, Machines) nécessaires pour satisfaire la demande du marché et des clients
  • QUALITE, ROBUSTESSE et MAITRISE DES PROCEDES
    Optimiser la maîtrise des procédés et améliorer les rendements matière, la consommation énergétiques… sans oublier la qualité par la maîtrise des paramètres du process de fabrication et de conditionnement
  • PERFORMANCE RH et CULTURE DE L’AMELIORATION CONTINUE
    Volet social pris en charge par la Direction de chaque site, ayant pour enjeu d’optimiser le coût du travail tout en poursuivant la dynamique de confiance et de cohésion sociale nécessaire pour porter le projet de performance industrielle

Les gains attendus

  • Une culture d’entreprise transformée (pilotage, anticipation, pro activité, rôles & responsabilités…)
  • Favoriser l’implication des collaborateurs et leur montée en compétence
  • Améliorer les conditions de travail
  • Piloter au plus près du terrain
  • Des processus simplifiés et efficace
  • Une augmentation importante de la satisfaction des clients (dans les délais attendus)
  • Plus de Valeur Ajoutée pour les Clients
  • Des performances SQDC améliorées (Sécurité, Qualité, Délais, Coûts)
  • Simplification des organisations et méthodes de travail (des solutions plus simples, durables et très opérationnelles, applicables immédiatement

Notre approche méthodologique

Transformation rapide par  la mise en oeuvre de Percée Kaizen

tornos-1

Transformation de la culture managériale

Rituels managériaux SQDC

  • Performance pilotée
  • Management Visuel
63040768 - business man pointing to transparent board with text: kaizen

Déploiement des outiles adaptés aux enjeux

Formation aux outils adaptés

  • TPM
  • 5S
  • SMED
  • Analyse de processus...
87641073 - colleagues with adhesive notes standing in office

Adaptation de l'organisme et montée en compétence

Culture de l'amélioration continu

  • Identification
  • Formation de leaders Yellow/Green/Black Belt
ivo-3

Ivo NEVES

PROCESS ENGINEERING LEADER, TORNOS SA

Cette formation m’a permis d’accroître mes compétences dans l’analyse approfondie d’un flux. On a appris à le rendre visuel, compréhensible et surtout à mettre en évidence les opérations à non-valeur ajoutée.

L’objectif est clairement d’augmenter l’efficience de processus. En ce qui me concerne, nous avons réussi à réduire de 30 % les temps de passages de machines mises en train grâce à des actions simples et des petites adaptations organisationnelles. Dans la pratique, ceci se concrétise par la mise en place de chantiers les classant en priorité selon l’impact du besoin client. Détecter les gaspillages, éliminer les variabilités, rendre visuel et piloter l’ensemble des activités de sorte à les synchroniser de manière transverse, voilà dans les grands axes ce que j’ai retenu.

Pour conclure le Lean n’est pas seulement une panoplie d’outils et de méthodologies de résolution de problèmes, mais surtout une culture d’optimisation continue des flux, qu’un bon manager se doit de savoir transmettre. J’ai passé un excellent moment lors de cette formation, dans un esprit très convivial et je ne peux que recommander celle-ci pour toutes les personnes orientées performances.

Cédric Queloz

Rollomatic

Les cycles conjoncturels étant de plus en plus courts et extrêmes nous avons cherché à mettre en place une organisation permettant à notre entreprise de devenir agile, soit être capable d'accélérer et ralentir rapidement en fonction de l'évolution de la situation économique et conjoncturelle. Le Lean permet de mettre en place une organisation simple, visible et performante et répond parfaitement au concept d'agilité qu'une entreprise doit intégrer. Un autre aspect est également le côté financier de la démarche, nous faisons face à une concurrence accrue, de plus en plus performante et surtout ne produisant pas en Suisse et donc n'ayant pas les coûts structurels d'une entreprise suisse. Le Lean permet de gagner en productivité, de limiter les encours et stock et réduire le délai de livraison et donc d'immobilisation de nos produits. Enfin, pour une entreprise suisse vendant des produits "high end" la qualité doit être la plus irréprochable possible, plus on paye un produit cher plus on est exigeant, dès lors nous devions également assurer un niveau de qualité et une répétabilité les plus élevés possibles.

Apports et résultats.
La démarche LEAN que nous avons menée en production, dans les services et au R&D nous a permis de gagner en productivité (30%), de diviser par 3 nos encours de production, de fiabiliser nos taux de service clients à plus de 99%, de réduire les problèmes qualité par 2 et surtout ne pas répéter une même erreur et enfin, dernièrement, pouvoir diminuer le time-to-market pour nos nouveaux produits.

Expérience des consultants
L'équipe de consultants externes qui nous ont accompagné dans les différents chantiers nous ont permis de rapidement comprendre, mettre en œuvre et s'approprier la philosophie et les outils "Lean". Leur haut niveau d'expertise, leur expérience acquise auprès de leurs clients industriels et leur capacité de leadership et de travail nous ont amené à aller de succès en succès sur tous les projets de transformation LEAN que nous avons menés. Ils ont su respecter notre culture et nos équipes, nous instruire et nous accompagner pour trouver notre chemin dans cette démarche qui fait appel à des standards mais qui est malgré tout personnalisée à chaque entreprise en fonction de la culture interne, des produits fabriqués et des marchés sur lesquels l'entreprise est active.

ivo-3

Ivo NEVES

PROCESS ENGINEERING LEADER, TORNOS SA

Cette formation m’a permis d’accroître mes compétences dans l’analyse approfondie d’un flux. On a appris à le rendre visuel, compréhensible et surtout à mettre en évidence les opérations à non-valeur ajoutée.

L’objectif est clairement d’augmenter l’efficience de processus. En ce qui me concerne, nous avons réussi à réduire de 30 % les temps de passages de machines mises en train grâce à des actions simples et des petites adaptations organisationnelles. Dans la pratique, ceci se concrétise par la mise en place de chantiers les classant en priorité selon l’impact du besoin client. Détecter les gaspillages, éliminer les variabilités, rendre visuel et piloter l’ensemble des activités de sorte à les synchroniser de manière transverse, voilà dans les grands axes ce que j’ai retenu.

Pour conclure le Lean n’est pas seulement une panoplie d’outils et de méthodologies de résolution de problèmes, mais surtout une culture d’optimisation continue des flux, qu’un bon manager se doit de savoir transmettre. J’ai passé un excellent moment lors de cette formation, dans un esprit très convivial et je ne peux que recommander celle-ci pour toutes les personnes orientées performances.

Cédric Queloz

Rollomatic

Les cycles conjoncturels étant de plus en plus courts et extrêmes nous avons cherché à mettre en place une organisation permettant à notre entreprise de devenir agile, soit être capable d'accélérer et ralentir rapidement en fonction de l'évolution de la situation économique et conjoncturelle. Le Lean permet de mettre en place une organisation simple, visible et performante et répond parfaitement au concept d'agilité qu'une entreprise doit intégrer. Un autre aspect est également le côté financier de la démarche, nous faisons face à une concurrence accrue, de plus en plus performante et surtout ne produisant pas en Suisse et donc n'ayant pas les coûts structurels d'une entreprise suisse. Le Lean permet de gagner en productivité, de limiter les encours et stock et réduire le délai de livraison et donc d'immobilisation de nos produits. Enfin, pour une entreprise suisse vendant des produits "high end" la qualité doit être la plus irréprochable possible, plus on paye un produit cher plus on est exigeant, dès lors nous devions également assurer un niveau de qualité et une répétabilité les plus élevés possibles.

Apports et résultats.
La démarche LEAN que nous avons menée en production, dans les services et au R&D nous a permis de gagner en productivité (30%), de diviser par 3 nos encours de production, de fiabiliser nos taux de service clients à plus de 99%, de réduire les problèmes qualité par 2 et surtout ne pas répéter une même erreur et enfin, dernièrement, pouvoir diminuer le time-to-market pour nos nouveaux produits.

Expérience des consultants
L'équipe de consultants externes qui nous ont accompagné dans les différents chantiers nous ont permis de rapidement comprendre, mettre en œuvre et s'approprier la philosophie et les outils "Lean". Leur haut niveau d'expertise, leur expérience acquise auprès de leurs clients industriels et leur capacité de leadership et de travail nous ont amené à aller de succès en succès sur tous les projets de transformation LEAN que nous avons menés. Ils ont su respecter notre culture et nos équipes, nous instruire et nous accompagner pour trouver notre chemin dans cette démarche qui fait appel à des standards mais qui est malgré tout personnalisée à chaque entreprise en fonction de la culture interne, des produits fabriqués et des marchés sur lesquels l'entreprise est active.